Entre fierté et inquiétude Ma Bulle COsmeto

 

"Votre enfant est très tonique"

"Oh, il tient déja sa tête!"

"Et ben il est pas en retard..."

"On le change de section à la crèche, il sera avec des enfants plus grands que lui mais il fera des activités plus adaptées."

 

Depuis que mon bébé est né il y a presque 21 mois j'entends des phrases qui me laissent penser qu'il est en avance pour son âge. Je n'ai pas de jeunes enfants dans mon entourage et il m'a été impossible de faire la comparaison (même si je sais que ce n'est pas la chose à faire...).

Souvent je me suis demandé si ce que faisait mon fils était "normal" à son âge: citer les parties de son corps à un an, demander des crayons pour dessiner à 17 mois, dire "s'il te plaît" et "merci" à 20 mois...  Peut-être que c'est tout à fait l'âge de faire ces choses, je me suis juste posé la question... 

Il y a une phrase que je ne supporte plus: "Ne le poussez pas il est encore petit" Nan mais qu'est-ce que vous croyez? Que je lui fais réciter les chiffres et l'alphabet tous les soirs? On ne pousse notre fils en rien si ce n'est à se comporter poliment et à l'encourager à découvrir le monde. C'est vrai qu'on explique beaucoup les choses à la maison, on regarde et on sent la nourriture avant de goûter quelque chose de nouveau, on lit beaucoup de livre et on prend le temps de regarder et de toucher la nature... C'est notre façon d'élever notre enfant et de l'éveiller à ce qui l'entoure. Et tout ça on le fait à son propre rythme. On le guide et il nous guide à son tour sur la façon de nous comporter.

 

Je n'essaie pas d'être une mère parfaite en revanche je cherche à être la meilleure maman possible.

 

C'est toujours une immense fierté de voir son petit garçon grandir et réussir à accomplir de petites victoires qui le rendent un peu plus grand. Mais quand je demande aux professionnels de la petite enfance qui ont l'habitude de s'occuper de lui s'il est en avance pour son âge et que l'on me répond avec un sourire timide "effectivement, il n'est pas en retard..." je ne suis qu'inquiétude! Pour rien au monde je ne souhaite que mon fils soit en décalage avec les enfants de son âge.

Il n'est peut-être absolument pas précoce et nous continuerons à l'accompagner en suivant son propre rythme. Nous n’allons pas cacher les crayons pour l’empêcher de dessiner et tracer des traits. Je ne vais pas m’interdire de lui montrer la lune en nous levant le matin ou à citer les animaux de son livre d’images. Nous allons continuer à être les parents que nous sommes.

Je suis quelqu'un de plutôt solide qui sait encaisser les choses mais faîtes attention aux mots que vous employez face à des parents: vous ne savez pas ce qui se passe dans leur tête et dans leur cœur, vos mots peuvent provoquer des maux...