Attendre Bébé Ma Bulle Cosmeto

 

Quand on est enceinte il y a pleins de dates importantes : Les rendez-vous avec le médecin, les échographies, les réunions avec la sage-femme… Mais il y a une date plus importante que les autres : la date du terme ! Celle fixée par l’obstétricien, celle qui définit votre congé maternité, celle qui vous dit (à peu près) quand vous allez (enfin) rencontrer votre petit bébé…

Le destin a voulu que, sur toutes les dates du calendrier, le terme de ma grossesse soit fixé au… 1er avril ! Je vous entends d’ici : « oh c’est marrant, un petit poisson ! » Si vous saviez comme je vous déteste à chaque fois que vous dîtes ça ! Ce bébé n’a rien d’une blague. D’une, ce n’est pas drôle du tout et de deux, mettez-vous un peu à sa place quand il devra annoncer sa date d’anniversaire et que tout le monde lui répondra ce qu’on nous a répondu quand on annoncé la date du terme…

Bref, les mois passent. 1er avril, on est large ! Puis il ne reste que des semaines. 1er mars, ça y est notre petit flocon peut arriver, il ne sera pas prématuré. Les sacs pour la maternité se préparent, les petits vêtements sont lavés et rangés dans les tiroirs, les commandes de couches sont livrées, les produits de soin rangés dans les placards, les draps propres sont installés dans le lit, la déco de la chambre est terminée... « C’est pour le 1er avril tu dis ? Oui bon bah mi-mars il sera là ! » Il ne reste plus que des jours maintenant : 28 mars et toujours pas de bébé…

Ce n’est pas vraiment que je sois pressé d’accoucher. Evidemment j’ai hâte de découvrir son petit visage, de le tenir dans mes bras, de débuter notre nouvelle vie à trois mais je ne peux pas dire que j’ai vraiment envie de vivre mon accouchement. Aucun signe de travail, aucune contraction mais j’ai hâte que ça soit derrière moi.

Tous les jours je me réveille en me demandant si « c’est pour aujourd’hui ». Comme une épée de Damoclès au-dessus de ma tête, l’attente devient vraiment pénible… De toute façon, ça va arriver, je n’y couperai pas. Mais quand… ? Je guette le moindre signe: ça me tire là dans le ventre, c'est une contraction? Oula, j'ai un peu mal au dos, peut-être que le travail commence... Un coup d'aiguille dans le bas-ventre et si je perdais les eaux... Ah non, ma vessie est pleine et bébé appuie dessus... Et ces textos qui arrivent : « alors, toujours pas accouché ? », « bon bah quand est-ce qu’il sort ce bébé ? » Je sais que mon entourage est impatient et que c’est rempli de bienveillance mais vraiment ça n’aide pas ! Nous aussi on est impatient et on sera hyper excité de les tenir au courant dès que notre petit flocon sera là.

Encore quatre jours avant le terme. Encore trois jours avant d’appeler la maternité parce que je dois être vu en consultation le jour du terme si je n’ai pas encore accouché. Et après, qu’est-ce qui se passera ? Je n’ai aucune envie qu’on déclenche l’accouchement !

Alors, petit cœur, si tu avais envie de sortir bientôt ça serait plutôt pas mal.