Ma Bulle Cosméto

12 mars 2019

Enseigner le respect des animaux à mon fils

1 Enseigner le respect des animaux à mon fils ma bulle cosmeto mabullecosmeto

 

S’il y a bien une valeur que je veux transmettre à mon fils c’est le respect et l’amour des animaux. C’est quelque chose qui me tient vraiment à cœur d’autant plus que je deviens de plus en plus « militante » pour cette cause. Mon Namoureux et moi en avons beaucoup parlé avant même la naissance de Manek, histoire de voir comment on allait aborder les choses et savoir si nous avions le même point de vue. Ce n’est pas toujours facile d’exprimer nos choix aux proches qui ne sont pas forcément d’accord et j’avoue que j’appréhende aussi les futures sorties scolaires au zoo…

 

-Les animaux de compagnie:

2 Enseigner le respect des animaux à mon fils ma bulle cosmeto mabullecosmeto

 

Il y a trois chats à la maison et régulièrement des chiens de passage (ceux de nos proches). Nous avons à chaque fois la même façon de faire : nous laissons Manek apprendre et découvrir les signaux des animaux (mouvements de queue, regards…) Nous voulons qu’il sache qu’il peut caresser ou jouer avec un animal mais que si ce dernier lui « demande » d’arrêter et qu’il continue il s’expose à une morsure ou griffure.  Il est déjà arrivé qu’il prenne un coup de patte de l’une de nos minettes (elle est adorable car elle a vraiment de la patience et ne sort jamais les griffes). Manek pleure et nous lui expliquons qu’elle avait prévenu et qu’il ne devait plus l’embêter. Nous avons bien-sûr toujours un œil sur la situation car cela pourrait vite devenir dangereux mais ce n’est jamais l’animal qui se fait gronder. On cohabite dans la même maison et tout le monde doit apprendre à respecter l’espace de l’autre pour vivre en harmonie.

 

-Les cirques avec animaux:

3 Enseigner le respect des animaux à mon fils ma bulle cosmeto mabullecosmeto

 

Alors là, c’est clair, je suis catégorique JE NE VEUX PAS que Manek mette les pieds dans un cirque qui exploite les animaux pour se faire de l’argent. Pour moi les animaux (la plupart du temps sauvages) n’ont rien à faire dans un cirque à faire des numéros ridicules pour nous divertir. Non seulement je ne veux pas participer à ça en y apportant une contribution financière mais, surtout, je ne veux pas que mon fils grandisse en se disant que c’est tout à fait normal que des ours, éléphants, chameaux ou autres évoluent dans un cirque, confinés la plupart du temps dans une minuscule cage au lieu de courir en liberté dans leur milieu naturel.

 

-Les zoo et réserves naturelles:

4 Enseigner le respect des animaux à mon fils ma bulle cosmeto mabullecosmeto

 

Je n’aime pas vraiment les zoos. J’adore pouvoir observer les animaux mais ça me fait tellement mal au cœur de les voir tourner en rond dans leur enclos. Je ne suis pas d’accord avec le fait qu’il faille enfermer les espèces pour, soit-disant, continuer à sensibiliser les gens en les gardant sous leurs yeux. Je ne veux plus mettre les pieds dans un zoo en France où on trouve des animaux qui n’ont rien à faire sous notre climat : principalement les animaux arctiques ! Les ours polaires crèvent (de chaud) sous nos yeux et tout le monde s’en moque… Aldebert, célèbre chanteur pour enfants, a très bien su mettre des mots et de la musique sur mes pensées. Allez écouter sa chanson, ça prend 3 minutes et ça vaut vraiment le coup !

 

 

Je suis déjà plus ouverte aux réserves naturelles qui participent au financement de la protection d’espèces en voie de disparition et/ou menacées. Dans la même idée que pour les cirques je ne veux pas que Manek pense qu’il est normal d’aller voir des dauphins sautant dans des cerceaux et des ours polaires dépressifs secouant la tête de droite à gauche les dimanches après-midi. En revanche traverser d’immenses plaines dans un 4x4 au fin fond de l’Alaska pour tenter de voir ours polaire, bison et orignal en semi liberté (pour leur protection et non pour notre divertissement), là peut-être.

 

-Les activités avec animaux:

Sur ce sujet je suis encore très partagée… Il s’agit également de l’activité en question : Vous ne me ferez pas monter sur un éléphant en Asie ou faire un tour de calèche à New York où les chevaux s’effondrent d’épuisement. En revanche pratiquer une activité en compagnie d’animaux quand j’ai la certitude qu’ils sont bien traités (et non exploités) je ne suis pas contre : aller nager avec les dauphins dans leur milieu naturel, faire une balade à cheval sur la plage, partir en rando avec une meute de chiens de traîneau…

 

 

Et dans son assiette, me direz-vous ? Dans son assiette il y a la même chose que dans la notre. Je me souviens avoir dit à mon médecin traitant au moment où nous avons mis en place la diversification alimentaire de Manek « Oui, j’ai des convictions mais je lui imposerai pas ». Je ne suis ni végétarienne, ni vegan mais nous testons de plus en plus de recettes sans viande et, quand nous en mangeons, notre viande vient de notre petite boucherie de campagne. Manek apprendra donc, par la force des choses, qu’on est pas obligé de manger des protéines animales tous les jours pour être en bonne santé et apprendra à cuisiner « différemment » de la plupart des gens… Et quand il sera plus grand et pourra décider de ce qu’il veut manger il fera ce qu’il voudra.

 

 

Ce que j’essaie de faire en prenant position sur tous ces points dans l’éducation de notre fils c’est vraiment que Manek comprenne qu’on peut vivre en partageant de bons moments avec les animaux : jeu, balade et complicité sans avoir besoin de se servir de la force et sans avoir besoin de nous positionner nous, humains, en êtres supérieurs. Alors oui, ce n’est pas toujours faisable, tout le monde ne peut pas se payer un billet d’avion pour aller voir des animaux exotiques à l’autre bout du monde dans leur milieu naturel. Et bien tant pis, il restera les livres, les vidéos internet et reportages animaliers à la tv. Et vous, quelle est votre position sur ce sujet ? Comment réagissez-vous avec vos enfants ?

 


27 février 2019

J’ai testé les masques en tissu Pulpe de Vie

1 Masques-tissus-pulpe-de-vie-sex-on-the-peach-daiqui-rides

 

En temps normal je n’aime pas les masques en tissu, je ne m’y intéresse même pas… Pourquoi ? Rapport nombre d’utilisation/prix beaucoup trop cher, pas du tout écolo car beaucoup de déchet pour un seul masque bref rien d’attirant pour moi. Oui, mais bon, Pulpe de Vie a sorti plusieurs masques en tissu et, j’avoue, cela a attisé ma curiosité ! J’aime énormément le travail de mes petites abeilles chéries et j’ai donc demandé au Père-Noël de m’apporter quelques uns de ces masques. J’en ai testé deux en ce début d’année et il est maintenant temps de vous livrer mon avis.

 

Alors pour ceux qui ne connaissent pas les masques en tissu, ben ça ressemble à un fantôme ! C’est découpé à la forme d’un visage, tu l’appliques sur ta peau, tu laisses agir et hop c’est fini, tu jettes ce qui reste.

 

2 Masques-tissus-pulpe-de-vie-sex-on-the-peach-daiqui-rides

 

J’aime le côté pratique de l’application. C’est plutôt propre, on en met pas partout, ça ne se rince pas (en tout cas pas ceux-là) donc vraiment rapide et pratique de se faire un petit soin du visage.

J’ai moins aimé le fait que le masque ne soit pas bien découpé pour MON visage : ça me gênait au niveau des yeux, j’avais trop de tissu au niveau du front et j’en avais plein les cheveux. Normalement il ne faut pas rincer sa peau après l’application mais masser l’excédent de produit… Pour ma part ça a rendu ma peau collante et je n’aime pas du tout l’idée de laisser tous ces ingrédients sur mon visage (aussi bio et sains soient-ils), j’ai donc rincé abondamment ma peau après.

 

3 Masques-tissus-pulpe-de-vie-sex-on-the-peach-daiqui-rides

 

J’ai donc testé le masque au kiwi Daïqui’Rides (je suis toujours ultra fan des noms donnés aux produits Pulpe de Vie). Il sent plutôt bon, je n’ai pas beaucoup retrouvé le kiwi dans l’odeur même si elle était tout de même fraîche et fruitée. J’ai testé également le masque Sex on the Peach, à la pêche. Alors lui il sent vraiment trop bon la pêche. Avec les températures actuelles j’avais vraiment l’impression d’être en été. C’était très agréable. Les résultats sur ma peau ? Dans les deux cas j’ai trouvé ma peau repulpée, réhydratée et mon teint plus clair.

 

4 Masques-tissus-pulpe-de-vie-sex-on-the-peach-daiqui-rides

 

Alors, est-ce que je rachèterai ou pas ? Clairement non ! Rien à voir avec Pulpe de Vie mais je pense que les masques en tissu ne sont définitivement pas pour moi. Je reconnais que c’est plutôt pratique quand on manque un peu de temps mais je n’accroche pas avec ce principe qui me semble à l’opposé de mon côté écolo grandissant et je préfère les bons vieux masques que je me tartouille au pinceau sur le visage. Et vous, conquise ou non par les masques en tissu ? Quels sont vos préférés ? Avez-vous déjà essayé ceux de Pulpe de Vie ?

 

Daïqui’Rides et Sex on the PeachPulpe de Vie – 3€98

 

Posté par Cis-Nat à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 février 2019

L’odeur de mes souvenirs

1 L'odeur de mes souvenirs-MaBulleCosmeto

 

Un matin en partant au boulot j’ai entendu à la radio que l’odorat était le meilleur évocateur sensoriel des souvenirs. J’ai alors passé le restant du trajet à chercher les odeurs de mon enfance qui me rappelaient quelques choses de joyeux et j’en ai trouvé six. Aujourd’hui j’avais envie de partager avec vous ces six odeurs qui ont marqué mon enfance.

 

-L’odeur de la patinoire :

2 L'odeur de mes souvenirs-MaBulleCosmeto

 

C’est sans hésiter l’odeur la plus marquante de mon enfance. Pendant ma scolarité en primaire j’ai passé plusieurs années à grandir entre les bancs de l’école et la patinoire où je pratiquais le patinage artistique avec ma petite soeur. Maintenant dès que je mets les pieds dans une patinoire l’odeur typique que l’on peut y sentir  me rempli d’une sensation très agréable et même si ça ne se voit pas sur mon visage, parce que j’aurais l’air débile, intérieurement j’ai un immense sourire jusqu’aux oreilles.

 

-L’odeur de ma colombe :

3 L'odeur de mes souvenirs-MaBulleCosmeto

 

Quand j’étais enfant il y a toujours eu des chiens et des chats à la maison. Mais un jour on m’a offert un oiseau. Une colombe plus précisement. Elle avait une immense volière en bois que mon Papy avait fabriqué et je me souviens que j’adorais prendre soin d’elle : lui donner à manger, changer son eau, nettoyer le fond de la volière et même juste rester près d’elle à essayer d’imiter son roucoulement. Parfois j’avais même le droit de la mettre dans la maison. Un vrai bonheur pour la petite fille que j’étais ! Mais jamais trop longtemps parce que cette demoiselle, que je prénommais Fifi, faisait caca partout en volant… Je me souviens que, quand je la tenais dans mes mains et la caressais, j’adorais mettre mon nez dans ses belles plumes blanches et douces. J’inspirais alors un grand coup pour profiter de son parfum. Elle avait une odeur douce et très particulière dont je me rappelle encore. Quel bonheur d’y repenser en écrivant cet article… J’en ai presque les larmes aux yeux ! Et on ne se moque pas de mon joli maillot de bain dont le soutient gorge ne sert à rien! J'avais 5 ans sur cette photo...

 

-L’odeur de mon vieil ours en peluche :

4 L'odeur de mes souvenirs-MaBulleCosmeto

 

Je vais maintenant vous parler de mon Doudou : mon nounours ! Celui que j’ai traîné pendant vraiment très longtemps, auprès de qui je trouvais le plus de réconfort. Celui dont mes doigts connaissent chaque brin de tissus par cœur et dans lequel j’enfouissais mon nez à la moindre occasion. Paradoxalement l’odeur de mon ours en peluche est l’odeur que j’ai le plus de mal à me remémorer en rédigeant cet article. Je pense sincèrement que mon cerveau fait son fainéant parce qu’il sait très bien qu’il n’a pas besoin de se souvenir de son parfum si rassurant : mon nounours ne m’a JAMAIS quitté et il est soigneusement rangé dans l’un des placards de ma maison. Si je veux aller renifler son odeur je n’ai que quelques pas à faire pour satisfaire mon envie ! Et qu’est-ce qu’il y a de plus réconfortant que le parfum agréable du doudou de son enfance ? Sur cette photo mon nounours et moi étions très jeunes. Il ne ressemble bien-sûr plus à celà et, pour sa dignité, je vous épargnerai son apparence actuelle... C'est dur la vie de doudou!

 

-L’odeur du placard de ma Mamie :

5 L'odeur de mes souvenirs-MaBulleCosmeto

 

Quand j’étais enfant j’ai passé beaucoup de temps chez ma grand-mère maternelle. Je me souviens que dans l’un de ses placards de cuisine il y avait toujours une odeur un peu bizarre. A y réfléchir maintenant je ne sais toujours pas d’où vient cette odeur. C’était une odeur étrange à la fois de vieux, de renfermé et de bois… Ma Mamie a pourtant toujours pris soin de sa maison et elle est très propre. Tous les trucs qui passent par ce placard prennent le goût de cette odeur si particulière : sucre, nutella, pain… Quand je mange chez ma Mamie quelque chose qui vient de se placard je le sais direct !

 

-L’odeur des vêtements de mon Papa :

6 L'odeur de mes souvenirs-MaBulleCosmeto

 

Parmi les odeurs de mon enfance il y en a une que je décrirais comme rassurante. Sans doute parce que je la sentais toujours plus ou moins tous les jours. Je me souviens que j’adorais enfouir ma tête dans les vêtements de mon Papa qui traînaient dans la salle de bain. Pour la petite fille que j’étais, c’était quelque chose de très apaisant.

 

-L’odeur des mes parfums d’adolescente :

7 L'odeur de mes souvenirs-MaBulleCosmeto

 

Quand j’étais petite et ado nous n’allions jamais dans les grandes parfumeries. Je ne sais pas si les magasins genre Sephora ou Nocibé étaient déjà ouverts et c’est dans les rayons des grandes surfaces que j’ai eu mes premiers cosmétiques et en l’occurrence mes premiers parfums. Je me souviens de mon parfum Fido Dido et son flacon noir et blanc. Il y avait également le parfum Kookaï que le Père-Noël m’avait apporté ! J’avais même le petit pot de parfum solide en version crème à glisser dans son sac à main (et bien-sûr je n’avais pas de sac à main). Et enfin le parfum CK One que toute ma génération a porté je pense… Celui-ci vient d’une parfumerie il me semble, les premiers pas dans ma vie de jeune adulte…

 

Ca a été un vrai bonheur pour moi d’écrire cet article et de me re-concentrer sur ces odeurs qui ont marqué des choses heureuses et agréables dans ma vie d’enfant. J’ai réussi à retrouver chaque parfums dont je vous ai parlé rien qu’en vous les décrivant et ce comme si je les avais sous le nez ! Je serais curieuse de savoir quelle(s) odeur(s) vous évoquent des souvenirs heureux à vous aussi. Peut-être que ça m’en remettra certaines en tête auxquelles je n’aurais plus pensé.

 

Posté par Cis-Nat à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 janvier 2019

Ma routine soin des lèvres pour l’hiver by Zao

1 Trio Soin Lèvres Zao Baume Huile Soin Gommage Ma Bulle Cosmeto

 

On y est : températures négatives, flocons de neige et givre sur nos fenêtres, bout du nez tout rouge, cheveux électriques et lèvres gercées… Pas de doute, l’hiver est là ! Cette année j’ai décidé de confier mes lèvres à Zao pour les protéger. C’est une marque qui m’attire beaucoup.  Je continue de tester beaucoup de produits make-up, j’aime leurs valeurs, le fait que les soins soient rechargeables, cruelty free, vegan, naturels et bios. J’ai profité des jolies promos pendant le Black Friday pour m’offrir leurs trois derniers produits « soins des lèvres » via le site Label Poulette et hop, après plusieurs mois de test il est enfin temps de faire mon petit bilan…

 

-Le stick gommage pour les lèvres :

2 Trio Soin Lèvres Zao Baume Huile Soin Gommage Ma Bulle Cosmeto

 

J’ai testé plusieurs gommages pour les lèvres et j’avoue que j’ai beaucoup apprécié le format stick. Plus facile à utiliser, rechargeable, il a une odeur très douce et légèrement sucrée. La poudre de riz exfolie les lèvres en douceur, ôtant les petites peaux mortes et l’huile de ricin et la cire de carnauba apportent hydratation et douceur à vos lèvres. C’est un produit que j’ai adoré utiliser : pratique, rapide d’utilisation, efficace et très agréable. Un chouette produit à avoir dans ses tiroirs en hiver.

 

Gommage Lèvres StickZao – 14€37 chez Label Poulette

 

-L’huile soin des lèvres :

3 Trio Soin Lèvres Zao Baume Huile Soin Gommage Ma Bulle Cosmeto

 

J’avais un peu d’appréhension à utiliser ce produit : je déteste les gloss qui collent et la sensation désagréable qu’ils laissent sur les lèvres. A ma grande surprise ce prouit n'est absolument pas collant mais très gras (comment lui en vouloir, c'est de l'huile...). Malgré ce fini gras que je trouve moyennement agréable je dois reconnaître qu'il est d'une efficacité incroyable! Il contient un trio d’huiles de choc : ricin, avocat et argan. Avec ça autant vous dire que les lèvres, même celles les plus en difficulté, retrouvent souplesse, douceur et élasticité, un vrai bonheur. J’utilise ce soin deux à trois fois par semaine. Je le pose avant d’aller me coucher et après avoir agit toute la nuit mes lèvres sont totalement réparées au réveil le lendemain. J’ai beaucoup aimé son odeur sucrée et son embout en mousse tout doux, un peu moins son côté gras mais bon, il faut ce qu’il faut comme on dit…

 

Huile Soin des LèvresZao – 15€22 chez Label Poulette

 

-Baume à lèvres en stick :

4 Trio Soin Lèvres Zao Baume Huile Soin Gommage Ma Bulle Cosmeto

 

Et pour terminer voici le soin des lèvres sous sa forme la plus classique, j’ai nommé le bon vieux baume à lèvres. Rechargeable comme ces deux petits camarades précédents ce baume contient de la cire d’acacia, de l’huile de ricin et du macérât de bambou. Les propriétés de ses ingrédients lui permettent de protéger les lèvres du froid de l’hiver tout en les rendant douces, souples et élastiques. Là encore j’ai beaucoup aimé son odeur douce et légèrement sucrée mais surtout son pouvoir protecteur, hydratant et le fini non gras laissé sur mes lèvres.

 

Baume à Lèvres StickZao – 14€37 chez Label Poulette

 

Pour résumé j’ai investi dans des produits un peu plus onéreux par rapport à ce que je dépense d’habitude pour ce genre de produits. La qualité et les résultats étaient au rendez-vous et les valeurs de la marque correspondent aux miennes donc je suis pleinement ravie de mes achats et tests de ces trois jolis produits. Si cela vous intéresse les trois produits sont actuellement en promo sur le site où je les ai shoppé et, pour celles et ceux qui se posent la question, non, je n’ai aucun partenariat avec Label Poulette, j’ai juste eu une belle première expérience avec ce petit site et je souhaitais le mettre en avant, comme ça, juste pour le plaisir… Profitez bien de la neige, du froid de l’hiver et protégez-vous bien de ces agressions. J’essaie de revenir vite avec un autre article !

 

01 janvier 2019

Mon unique résolution pour 2019

Mon unique résolution pour 2019 Ma Bulle Cosmeto

 

Beaucoup de gens avaient hâte que 2018 se termine: attentat, innondations, difficultés financières, gilets jaunes... J'ai la chance de ne pas me sentir concerné par toutes ces choses... Pour moi 2018 a été une très belle année: nous avons quitté la Loire Atlantique, vendu notre petite maison et nous avons pris un nouveau départ dans ma Normandie natale. Nous avons tous les deux du travail, Manek a une place en crèche dans laquelle il s'épanouit merveilleusement bien, il a fêté ses un an et c'est un petit garçon adorable, nous en sommes très fiers! 

2019 va sans doute être une très belle année également. Un projet immobilier se profile doucement. Nous avons également l'intention de reprendre nos voyages maintenant que Manek va avoir deux ans bref j'ai hâte! 

Quand certaines personnes souhaitent plus d'argent, un nouveau boulot, un bébé ou que sais-je encore moi je ne souhaite qu'une seule chose pour cette nouvelle année, et les parents me comprendront: ma résolution pour 2019 est d'entendre mon fils rire tous les jours! Pas de futilités, juste son rire.

"Dans tes histoires, dans tes délires, dans la fanfare de tes fous-rires la vie est là. Dans notre armoire à souvenirs, dans l'espoir de te voir vieillir la vie est là..." 

Ce petit rire cristallin qui fait vibrer mon cœur de maman, c'est ça le bonheur, c'est ça la vie et c'est ce que je veux pour cette nouvelle année. Je vous souhaite tout plein de joie pour 2019. Concentrez-vous sur les petits moments de bonheur que la vie vous offre. Apprenez à voir le positif dans le négatif je vous assure que c'est la clé de la sérénité. Il m'a fallu de nombreuses années pour arriver à vivre de cette façon mais le travail en vaut la peine. Gardez espoir et courage et je vous souhaite une très belle année 2019 <3

 

Posté par Cis-Nat à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,